DDDébrief de la semaine du 3 octobre

9 octobre 2022

L’image de la semaine

En pleine période de conflit en Ukraine, le Comité Nobel a décidé de décerner son prix collectivement cette année. C’est donc l’avocat biélorusse Ales Bialiatski, l’ONG russe « Memorial » et le Centre pour les libertés civiles en Ukraine, qui ont reçu le prix Nobel de la Paix, le vendredi 7 octobre dernier.

Etablissons un petit rappel sur ces 3 champions des droits humains. Ales Bialiatski est l’initiateur du mouvement démocratique en Biélorussie. C’est un militant politique, actuellement incarcéré dans son pays. « Memorial » est la plus ancienne des ONG en Russie et a été dissoute en décembre par la justice russe. Enfin, le Centre pour les libertés civiles a milité pour une démocratie ukrainienne en faisant pression sur les autorités.

Le Prix Nobel de la paix est le seul Nobel à être remis à Oslo. Il renvoie un message très symbolique durant cette période de tensions. Néanmoins, le président du comité Nobel affirmle que ce prix n’est en aucun cas une confrontation directe à Vladimir Poutine. Quant au président français, il salue la récompense donnée à « des défenseurs indéfectibles des droits humains en Europe ».

L’actu en France

Ce jeudi 6 octobre, le gouvernement français a présenté son plan de sobriété énergétique. Ce plan baptisé « chaque geste compte » a pour but d’économiser l’électricité, le gaz et l’essence dans un contexte de raréfaction de ces énergies. Une raréfaction qui s’explique par la guerre en Ukraine et par la baisse de productivité des centrales nucléaires françaises.

Le mot d’ordre de cette campagne est donc la responsabilité de chacun. Pour cela, le gouvernement a explicité de nombreuses mesures à la portée de tous. Par exemple, baisser la température de son chauffage de 2 degrés, réduire celle de son chauffe-eau ou encore ne pas lancer ses machines à laver ou à linge aux heures de pointe de consommation (début de soirée). Avec ces mesures accessibles à tous les ménages, le gouvernement espère réduire la consommation d’électricité de 10% et ainsi éviter une coupure générale au milieu de l’hiver.

Par ailleurs, les ménages ne sont pas les seuls concernés par ce plan. En effet, la baisse du chauffage s’effectuera aussi dans les bâtiments publics. Ces derniers se voient aussi accorder un budget de 150 millions d’euros pour leur rénovation. Enfin, couper l’éclairage public une partie de la nuit est aussi une solution envisagée par le gouvernement.

Ces incitations seront récompensées par un montant financier pour les ménages les plus assidus.

L’actu à l’international

La Corée du Nord a tiré deux nouveaux missiles balistiques dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 octobre. Le même jour, douze avions de combat nord-coréens « ont effectué un vol en formation au nord de la frontière aérienne intercoréenne (et) sont estimés avoir effectué des exercices de tir air-sol », a annoncé l’état-major interarmées de Séoul.  

Pyongyang, qui a effectué huit lancements en deux semaines, a défendu cette récente accélération de ses essais d’armement comme une « réaction légitime » face à des « menaces militaires directes des Etats-Unis ». En effet ces nouveaux tirs surviennent dans un contexte de tensions croissantes avec les Etats-Unis, qui ont multiplié les manœuvres militaires conjointes ces dernières semaines, notamment les exercices de lutte anti-sous-marine et les manœuvres navales à grande échelle. 

Depuis le début de l’année, la Corée du Nord mène un nombre record d’essais et a adopté en septembre une nouvelle doctrine affirmant que son statut de puissance nucléaire est « irréversible », mettant ainsi fin à toute possibilité de pourparlers concernant une dénucléarisation. 

Le chiffre de la semaine

44 !

milliards de dollars ! C’est le prix de rachat du réseau social Twitter, par le milliardaire Elon Musk. Une décision finale qui survient après de nombreux rebondissements. En effet, il avait déjà annoncé vouloir acheter le réseau social en avril dernier. Il avait pour cela acquis 10% de la valeur boursière de twitter afin d’intégrer le conseil d’administration et formuler sa demande.

Cependant, Elon Musk avait manifesté son inquiétude concernant le nombre de faux comptes sur Twitter. Il avait donc menacé de retirer son offre qui s’élevait à 54,20 dollars par action.

Alors que la possibilité de rachat semblait s’éloigner, Elon Musk affirme ses intentions concernant les changements majeurs qu’il compte entreprendre concernant l’application, dont le relâchement de la « censure » ou encore expliciter les « règles de modération ».

Par ailleurs le milliardaire est l’une des personnalités les plus influentes sur Twitter avec pas moins de 80 millions d’abonnés.

La phrase de la semaine

« Aidez-moi à transformer le pays, aidons-nous de manière intelligente à trouver les bonnes solutions « 

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a lancé ce lundi 3 octobre, lors d’une allocution diffusée sur les réseaux sociaux, le site internet du Conseil national de la refondation (CNR), dont le coup d’envoi a eu lieu le 8 septembre. Le but est d’associer les citoyens aux travaux de cet organe politique, en les encourageant à imaginer des « projets de changements« , des « idées très concrètes », et à en faire part sur « conseil-refondation.fr ». Ce conseil national de la refondation s’inspire fortement du Conseil national de la résistance qui a rebâti la France après-guerre. 

En parallèle, le président de la République a annoncé le lancement de « deux immenses chantiers nationaux« , l’un sur l’école et l’autre sur la santé. Le CNR sur l’éducation débutera ce lundi par une formation de représentants des académies au ministère de l’Education. Puis le ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye, rendra visite à des écoles en Eure-et-Loir et en Martinique. Le CNR sur la santé, quant à lui, aura lieu dans la Sarthe dès octobre. Emmanuel Macron souhaite appliquer la même démarche que pour celui de l’éducation. 

Galerie Photos